La vie est régie par quelques éléments concrets tel le geste et abstraits telle la décision. De certains points de vue spirituels, les évènements qui surgissent durant une vie se tiennent étroitement liés par ce qu’on appelle le karma. C’est une force abstraite qui possède un impact sur notre conduite, par la voie de nos actions passées.


Les principes du karma

Certains parlent de destin ou de chance, mais il existe aussi le karma. Étant un concept plutôt libre, la définition du Karma se résume à la répercussion des actes antérieurement accomplis sur la vie présente. Notamment, la vie antérieure qualifie une existence avant la naissance, dans d’autres corps. Car oui, dans le même concept est incluse la possibilité de réincarnation de l’âme. Littéralement, karma signifie « action ». Ce qui fait que le karma d’un individu résulte de son comportement préexistant.

Vues sous trois différentes idéalisations

À quelques exceptions près, les plusieurs vies de l’âme lui servent à perfectionner son attitude et ses gestes. Là réside le premier principe du karma, permettre à l’âme d’apprendre de ses erreurs passées et de se réincarner en tant qu’un être meilleur. À l’apogée de son amélioration comportementale, elle est censée devenir une créature de lumière.

Le deuxième principe du karma se résulte au fait de devoir à la vie, au ciel, à une certaine divinité une charge à cause des fautes précédemment commises (existence antérieure). Ce qui aboutit comme une sorte de purge à effectuer ou autrement dit dette karmique.


Le troisième principe se résulte aux abus, aux infidélités, aux inégalités ou aux autres péchés perpétrés durant la vie présente et qui se retournent contre soi-même. Ici, l’idée d’une vie antérieure est exclue.


De quelle façon peut-on se débarrasser du karma négatif ?

Depuis la naissance, un enfant est soumis au mode de vie de ses parents. Il adopte leurs idéologies, leurs visions et leurs habitudes. C’est ce qui fera de lui un adulte. Mais dans certains cas, il arrive qu’un enfant agisse incompréhensiblement. Il avance d’une façon très différente des essences qu’on lui a inculquées. Des déboires en tas, une attitude malveillante, il est fort possible que cela soit le résultat du karma négatif qu’il s’est construit dans une autre vie.

Les projets n’aboutissent pas ? Des accidents consécutifs ? Vous avez comme l’impression qu’une mauvaise aura vous entoure ? C’est sûrement un mauvais karma qui opère.

Toutefois, le karma peut se purifier. Cette purification sert à nettoyer les mauvais actes accumulés les vies durant.


Tout débute par soi-même

La clarification du karma commence par l’abolition de tout élément mélancolique autour de soi. Cela concerne des pensées négatives, des personnes pessimistes ou qui n’apportent que du mal, des outils rappelant un mauvais passage, etc.

Ensuite, il nécessite la gérance des émotions. Veillez à évacuer les sentiments dévastateurs en vous, peu importe qu’ils soient fondés ou non. De toute façon, le fait qu’une émotion soit incompréhensive et infondée prouve qu’elle est le fruit du karma d’une vie précédente.

Utilisez les mots pour vous exprimer, des mots positifs

Le but est de formuler verbalement ce qu’on ressent. Des envies ? Des excuses à faire ? Des gestes insupportables à signaler ? Verbalisez tout cela. L’idée réside à s’ouvrir et non-couver des malheurs qui nourriront davantage le karma négatif existant. La reconnaissance envers autrui, le pardon, la bienveillance restent des fondements pour vivre sereinement.

Cependant, il existe des moyens directs pour enlever le mauvais karma, comme la méthode de l’œuf. Elle consiste à effectuer une prière, puis à rouler un œuf, sans imperfection, de la tête au ventre, l’œuf aspire l’aura néfaste qui réside en soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *