1) Reconnaissez vos mauvaises habitudes alimentaires :

Si vous avez l’impression de ne pas mincir bien que vous pensiez ne pas trop manger alors vérifiez ce qui se trouve dans votre assiette. En effet tout compte : la moindre petite bouchée, chaque petit morceau de gâteau, la petite cuillère que vous goûtez en préparant un plat, le tout petit verre d’alcool… Essayez de tout noter dans un carnet pendant 3 jours : vous allez être vraiment surprise ou surpris du surplus que vous avez avalé !

2) Bannissez les régimes farfelus :

Tous les livres, les revues, les magazines qui conseillent de bannir les féculents et qui vous vantent les bienfaits de la soupe au chou sont à éliminer d’office. Plutôt que de perdre votre argent dans ces livres inutiles aux fantasques conseils, utilisez votre énergie pour vous débarrasser de ces mauvaises habitudes alimentaires.

3) Ne vous comparez pas aux autres :

Cessez de contempler les photographies des personnes célèbres et de vous lamenter sur votre sort. Sachez que vos modèles font des régimes draconiens et passent leur temps à faire du sport.  Elles se lèvent à 5 heures pour faire un jogging, elles travaillent ensuite avec un coach particulier, elles font attention à tout ce qu’elles mangent et ne s’octroient aucune petite friandise. Etes-vous prêt à faire autant de sacrifices ?

4) Mangez 3 fois par jour, c’est important :

Seuls les accros des régimes farfelus s’autorisent un seul repas par jour. Pour que votre métabolisme fonctionne normalement, respectez son rythme.

5) Mangez de tout mais en petite quantité :

On le sait, tout ce qui est interdit nous tente ! Alors ne vous torturez pas et octroyez-vous des petits plaisirs qui vous permettrons de tenir sur la longueur. Un carré de chocolat (pas une tablette) n’a jamais tué personne ! Si vous êtes raisonnable, vous ne prendrez pas une gamme et en plus le chocolat contient d’excellents éléments nutritifs.

6) Ne zappez pas le petit déjeuner :

Après une bonne nuit de sommeil votre corps a besoin de recharger ses batteries. Si vous ne mangez rien au déjeuner, à 11 heures vous allez mourir de faim et au déjeuner vous allez sauter sur votre assiette. Pour avoir un petit déjeuner équilibré, si vous n’avez pas le courage de le préparer en vous levant, préparez- le soir.

7) Ne bannissez pas les matières grasses :

Des études ont montré que si votre apport en graisses est inférieur à 20% des calories absorbées, vous allez avoir du mal à suivre un régime jusqu’au bout. Réduisez les matières grasses mais rappelez-vous qu’elles ne sont pas toutes à proscrire. Les graisses insaturées contenues dans les poissons gras, les noix les noisettes, les graines mais aussi les graisses mono-insaturées que l’on trouve dans les avocats et l’huile d’olive sont bonnes pour le physique et le mental. Veillez seulement à ce que votre apport en graisse ne dépasse pas 30%.

8) Consommez plus de protéines :

Les protéines doivent représenter environ 25% de notre alimentation quotidienne. Elles sont indispensables à la formation de nos muscles, de notre capital osseux et permettent d’avoir des dents, cheveux et des ongles en bonne santé et bien-être.

9) Servez-vous des petites quantités : 

Pour bien faire vous devriez consommer chaque jour 6 portions de graines (pain et céréales), 5 à 7 portions de fruits et légumes, 2 a 3 portions de produits laitiers et 2 a 3 portions de protéines.

10) Consommez raisonnablement des fruits :

Certains fruits riches en sucres sont très caloriques (ananas, bananes, mangue…). Préférez les fruits à pulpe (pommes, poires). Si vous aimez les milk-shakes et desserts lactés aux fruits choisissez-les au lait écrémé ou au lait de soja et consommez-les avec modération.

11) Buvez beaucoup d’eau :

Il faudrait boire entre 8 et 10 verres d’eau par jour soit au minimum 1,5 litre. Nous sommes toujours un peu déshydratés d’où une baisse d’énergie et une envie de grignoter à certains moments de la journée. L’eau est indispensable à notre organisme : elle hydrate nos organes internes et protège notre système nerveux. Il y a souvent confusion entre récepteurs de la soif et ceux de la faim c’est pourquoi on se jette sur la nourriture alors qu’en fait nous sommes déshydratés. Regardez vos urines : plus elles sont foncées, plus vous êtes déshydraté(e) et plus vous devez boire. S’il vous semble difficile de boire 8 à 10 verres dans la journée, essayez d’avaler un demi-verre chaque demi-heure : cela devrait être plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *